L’achat de bateau d’occasion est, de plus en plus, en vogue chez les passionnés de nautisme et de plaisance. Cette pratique leur offre la possibilité de disposer d’une embarcation sans débourser une somme colossale. Il faut, cependant, noter qu’un bateau d’occasion n’est pas facile à entretenir. En plus, il faudra être vigilant et prendre en compte certains critères afin d’assurer votre investissement comme nous le rappelle Alain, responsable de Mobydick nautisme.

Comment choisir un bateau d’occasion ?

Avant de vous lancer à la recherche d’un bateau d’occasion à acheter, vous devez d’abord déterminer le type d’embarcation qui conviendra à vos besoins. Le choix doit donc se faire en fonction de vos besoins mais aussi en tenant compte de votre style de navigation. Par exemple, il ne faudra pas choisir un bateau pour une navigation intérieure si vous pratiquez une navigation maritime. Vous devez aussi déterminer si l’embarcation qui vous conviendra doit comporter un lieu pour manger et/ou pour dormir. Le type d’activité que vous allez pratiquer avec le bateau importe aussi. Avez-vous besoin d’une embarcation pour pêcher ou pour faire de la plongée ou du ski nautique ou encore pour partir en croisière, entre autres. La réponse à toutes ces questions vous permettra de mieux cerner vos besoins et de pouvoir choisir entre un voilier, un bateau de pêche, une vedette ou un bateau à moteur.

L’expertise du bateau

Après avoir déterminé le type de bateau dont vous avez besoin, vous pouvez lancer au processus d’acquisition. Mais, avant de finaliser l’achat, il faudra prendre le soin de bien examiner l’embarcation. Il vous est conseillé de confier cette tâche à un proche expérimenté ou à expert maritime. Ce dernier sera en mesure de bien diagnostiquer l’état général du bateau. Il se chargera de vérifier le moteur, les osmoses et les corrosions. L’expert maritime procédera également à une analyse d’huile. N’oubliez pas de demander le carnet d’entretien du bateau, il vous permettra aussi d’avoir une idée sur son état.

Planification du budget

Certes, un bateau d’occasion coûte moins cher qu’un bateau neuf mais il nécessite tout de même un budget assez important. Vous devez prévoir dans votre budget le prix d’achat du bateau ou du voilier mais aussi les frais relatifs à son fonctionnement. En effet, vous aurez à payer des frais d’expertise, d’entretien, d’entrepôt et de réparation. Des frais de mises à niveau, d’achat de carburant et d’assurance seront également à votre charge. Vous voyez qu’il y a beaucoup de dépenses à faire. Alors, prenez le soin de bien répartir votre budget.

Vérifiez les papiers

Pensez à demander au vendeur l’acte de francisation et l’immatriculation du bateau car, ce sont ces deux papiers qui certifient que l’embarcation mise en vente n’est pas volée. Pour plus d’assurance, vous pourrez vous rendre au niveau du service des douanes pour vous renseigner sur l’authenticité des papiers qui vous sont fournis. Vérifiez le permis côtier ou le permis hauturier du bateau. Ils vous permettront de connaître les droits de navigation alloués à l’embarcation. Ils vous permettent également de savoir si le bateau respecte ou non les normes de sécurité en vigueur.